AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Seigneur, guide mes pas (ft.ALiénor)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bronwyn Éile Tuascert
seigneur

avatar

Fonction : Princesse évadée.
Début de la légende : 16/09/2017
Parchemins : 136

MessageSujet: Seigneur, guide mes pas (ft.ALiénor)   Dim 24 Sep - 21:38

Seigneur, guide mes pas

Aliénor & Bronwyn




Cela faisait déjà un certain temps que Bronwyn n'était pas allée prier. Dans une église, du moins. Et elle comptait bien se rattraper pour tout ce temps perdu.

Elle avait alors demandé aux gens de Tara quelle église conseilleraient-ils à une jeune femme nouvelle arrivée dans la capitale et qui voudrait prier tranquille. Une réponse en particulier lui était revenue plusieurs fois. Celle désignant l'église du monastère des plaines à l'extérieur de la ville.

C'était là qu'elle avait fini par se rendre, et le fait que le lieu ne se situe pas dans Tara même la rassurait quelque peu. Là au moins, n'y aurait pas de curieux pour la dévisager. Ni personne pour la sermonner d'aucune façon.
Car si elle était une fervente chrétienne, elle n'oubliait pas le passé de sa famille, les légendes de son enfance, ainsi que celle qui l'avait élevée au-milieu de tout cela.

Mais si elle croyait aux faes, leprechauns et autres créatures qu'il valait mieux ne pas offenser, elle n'en demeurait pas moins une croyante. En Dieu. L'unique. Et si elle ne voulait pas être jugée par les autres chrétiens, elle ne voulais pas non plus être jugée par les druides dont elle avait fait la connaissance à cause de sa foi.
Elle voulait juste prier. Au calme.

C'est ainsi qu'elle se retrouva dans l'allée de cette église hors des murs de Tara, à avancer jusqu'à un prie-dieu non loin de l'autel. Lorsqu'elle s'était présentée aux portes du monastère, le moine qui gardait l'entrée lui avait simplement souhaité la bienvenue dans la maison du Seigneur. Puis il l'avait conduite à la porte de l'église avant de la laisser.

S'étant agenouillée sur le meuble de bois destiné à la prière, elle avait posé ses avant-bras sur l'accoudoir et avait appuyé sa tête contre les avant-bras. Et elle était restée un long moment ainsi.
Lorsqu'elle décolla sa tête, elle constata, surprise, que des larmes commençaient à sécher sur ses jours.
Elle avait pleuré...Mais n'en avait même pas été consciente. Il fallait croire que son exil volontaire avait déclenché des choses qu'elle avait cru bon de dissimuler à l'intérieur d'elle-même et qui ressortait lorsque nul autre que Dieu ne pouvait la voir.

Ne perdant pas une minute, elle essuya les larmes à-moitié disparues avant de se redresser et de fixer son regard sur l'autel.
Il y avait des choses auxquelles elle avait préféré ne pas penser en s'enfuyant...Mais qui étaient pourtant vraies.
Si elle les détestait pour ce qu'il avaient fait à celle qui l'avait élevée et fait d'elle celle qu'elle était aujourd'hui, quelque part, au fond, elle regrettait d'être partie.
Elle regrettait d'avoir rendu les choses difficiles pour elle...Et ils lui manquaient. Tous.
Elle demeura ainsi quelque instants jusqu'au moment où elle entendit la porte de l'église s'ouvrir.
©️ eire chronicles

_________________
La Princesse évadée
Rule with the heart of a servant. Serve with the heart of a princess.
code: @EIRE CHRONICLE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aliénor Saint Just
clerc

avatar

Fonction : Soeur-Guerrière
Début de la légende : 08/07/2017
Parchemins : 181

MessageSujet: Re: Seigneur, guide mes pas (ft.ALiénor)   Sam 30 Sep - 14:53

Seigneur, guide mes pas

Aliénor & Bronwyn




Mon corps se sent étrangement léger alors que je le débarrasse de son armure de cuir. Je suis seule dans ma cellule, l'air fouette ma peau nue mais je soupire de soulagement. Parfois, le poids de cette armature se fait bien trop lourd, mais je ne sais si c'est pour mes épaules ou mon âme. Pourtant jamais mon regard ne s'est détourné de Lui. Jusqu'a présent. Comme souvent, j'effleure du bout des doigts la cicatrice qui me barre le flan. J'ai encore en tête l'étrangeté de cette nuit là. Mes pensées embrouillées, confuses et disparates. Elles me rendent mal à l'aise, bizarrement réchauffée et dans le même temps, glacée de peur. Je n'aime ce qui agite ma poitrine et mon cœur. J’exècre le doute, l'hésitation. Pensive, je baisse les yeux sur mes paumes. Elles n'ont jamais tremblé, jamais faillit. Sauf cette fois là et cette nuit là encore.

Je les ferme en poing, rejetant d'un mouvement de tête la longue natte qui me barrait l'épaule. Le Soigneur ne m'a posé aucune question. Quand bien même, qu'aurais je pu lui dire ? Lui aurais je révélé la vérité ? Je ne sais guère. Non. Je me mens a moi même. J'aurais mentis. Car je mens depuis l'instant où j'ai croisé ses yeux. Dieu ne me pardonnera pas cette offense.  J'enfile alors une robe simple, de laine grise, aucune fanfreluche, aucun colifichets. Juste une ceinture de cuir cuit teinté de bleu. L'on ne m'a pas apprit a être vaniteuse, en aucune manière. Il est rare de me voir vêtue d'autre chose que mon armure, elle est l'image de ce que je suis. Une main guerrière au servir du Divin, loyale Fille qui a tellement l'impression de s'égarer. Serait ce une épreuve ? Un test ? Je ne le sais pas vraiment et malgré moi, cette épreuve, j'ai terriblement peur d'y échouer.

Ainsi vêtue, je suis tout de même reconnaissable par les miens. Ne serait ce que la longue tige épaisse de mes cheveux qui tranche sur le gris, comme une lance enflammée. Personne ne me demande mon chemin et pour cause, ils le savent, vêtue comme ceci, je ne peux qu'aller prier. Pour ma sauvegarde, pour ma confiance éreintée par mes doutes. Pour tellement de chose. Pour expier ce désir de le revoir, s'arracher ce rêve qui, cette nuit encore, m'a hantée. Pour chercher le pardon peut être ? Je ne sais pas.  Je pousse la porte de la chapelle, il est tellement rare qu'elle soit fréquentée a cette heure ci que je ne prend pas garde à la présence qui s'y trouve. Du moins, pas immédiatement. Perdue dans mes songes, j'avance  le long de l'allée centrale, jusqu'à la nef. C'est seulement a cet instant que je la vois. Je fronce légèrement les sourcils, cherchant dans ma mémoire l'image de son visage. Elle m’apparaît floue, comme un souvenir lointain. « Pardonne moi. Je ne voulais pas te déranger. » Il est évident qu'elle aussi est venue s'en remettre au Seigneur. J'avise ses yeux rougit. « Dieu t'a-t-il apporté l'apaisement que tu es venue chercher ? » D'ordinaire, je ne suis guère curieuse, mais quelque chose en cette femme m'intrigue. Je dois bien l'avouer.
©️ eire chronicles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bronwyn Éile Tuascert
seigneur

avatar

Fonction : Princesse évadée.
Début de la légende : 16/09/2017
Parchemins : 136

MessageSujet: Re: Seigneur, guide mes pas (ft.ALiénor)   Sam 30 Sep - 21:46

Seigneur, guide mes pas

Aliénor & Bronwyn




Une jeune femme venait d'entrer dans l'église. La voyant occupée à réfléchir, si ce n'était à prier, elle s'adressa à elle, légèrement confuse.

-Pardonne moi, lui dit-elle. Je ne voulais pas te déranger.

-Ce n'est rien, répondit la fuyarde. J'avais terminé.

Pour cette fois-ci, du moins. Car en bonne chrétienne pratiquante, elle comptait bien revenir. Elle devait honorer le Seigneur, le remercier pour certaines choses, et lui demander de lui éclairer la voie pour d'autres.
La jeune femme reprit la parole et lui posa une question:

-Dieu t'a-t-il apporté l'apaisement que tu es venue chercher ?

Bronwyn pinça les lèvres, un peu embarrassée. Dans un sens, prier lui apportait un certain apaisement, mais de l'autre, cela la menait à faire le point sur bien des choses. Des choses déplaisantes. Des choses dont elle ne pouvait parler qu'à peu de personnes. Comme les druides qu'elle avait déjà rencontrés.

-C'est...C'est un peu compliqué, répondit-elle. Ma situation est compliquée...Et quelque part j'en suis un peu responsable...Mais pas la seule et la faute n'est pas la mienne...Pas au départ. Il n'est rien que je veuille demander au Seigneur à ce propos. Je préfère prier pour Dieu. Pour ma foi et non pour moi.

Et pour mon peuple, songea-t-elle sans vocaliser afin de ne pas révéler accidentellement son identité.
Elle ignorait qui était cette femme, mais elle trouvait gentil qu'on veuille bien s'intéresser à elle ainsi qu'à son état.

-Merci de me l'avoir demandé, répondit-elle calmement avant de se retourner vers l'autel et de faire un dernier signe de croix. Ce n'est pas souvent que l'on croise quelqu'un qui se soucie de l'apaisement de l'âme des autres. Surtout lorsqu'il s'agit d'inconnus.

Vrai. Les personnes haut-placées le demandaient par correction et plus bas, personne ne semblait en avoir quoi que ce soit à faire, ayant, pour la plupart, d'autres problèmes bien plus graves. Et Bronwyn savait de quoi elle parlait, ayant connu le statut de princesse comme celui d'inconnue invisible dans le paysage.

©️ eire chronicles

_________________
La Princesse évadée
Rule with the heart of a servant. Serve with the heart of a princess.
code: @EIRE CHRONICLE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Seigneur, guide mes pas (ft.ALiénor)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Guide du collectionneur
» Guide pour étoffer votre rôle-play
» [Guide] Le charpentier
» [Guide]Du niv.0 au niv.2
» comment peindre des orientaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lebor Gabála Érenn ::  :: Les Plaines :: Monastère-
Sauter vers: