AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rumeur non loin de Galway

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Róis Odharnait
le petit peuple

avatar

Talents cachés : Merrow ( à venir )
Savoir faire : Piraterie
Début de la légende : 03/12/2017
Parchemins : 37
Trésors trouvés : 81
Age : 22

MessageSujet: Rumeur non loin de Galway   Jeu 21 Déc - 16:50

Róis & Lucàn

Rumeur non loin de Galway




Son sanctuaire se situait à quelques heures de marche de Galway. Une large crique au sein de laquelle de nombreux navires s'étaient échoués au fil des années. À cette époque, rares étaient les kaupskips capables de contrer les vents et autres vagues venus les accabler (après tout, ces derniers étaient connus pour se laisser porter par le vent et guider à l'aviron). Parfois, les marins tenaient le choc et survivaient au premier rempart rocheux qui décourageait quiconque de trop s'approcher. Rampant sur la plage, la tête à peine sortie de l'eau, ces gaillards finissaient la plupart du temps noyés, soudainement tirés vers le fond. Curieuse façon de disparaitre, n'est-ce pas ? Cependant, cela faisait un temps considérable que rien ni personne ne s'était aventuré trop près de ce lieu sacré, à croire qu'un léger élan de crainte s'était peu à peu installé. Peut-être n'était-ce pas une mauvaise chose.

Quelques jours auparavant, certaines rumeurs circulaient encore, celles-ci faisant vent d'un lieu maudit et habité par une monstruosité au tempérament cruel. Sûrement seraient-ils surpris de découvrir que derrière les dires des badauds trop peureux se cachait une créature à la beauté sans pareil, aux mouvements gracieux. Il était évident que les merrows n'étaient pas connues pour leur gentillesse envers l'humanité mais se doutaient-ils seulement que c'était l'une d'entre elles qui peuplait les lieux ? Submergée, Róis profitait du silence et des chaleureuses cavalcades susceptibles de pouvoir l'atteindre. Vêtue de son apparat le plus simple, son corps à la traine écailleuse et écarlate se mouvait avec une dextérité prononcée entre les différentes coques de navires brisées et autres voiles déchirées.

Néanmoins, tandis que la sirène continuait de se complaire au sein de ce cocon sémillant, un bruissement vint attirer son attention. D'où cela pouvait bien provenir ? Sans attendre une seconde de plus, cette dernière regagna la surface tout en prenant soin de se clapir contre l'un de ces imposants murs de bois imbibés et recouverts d'algues. Attentive, ses prunelles qui recélaient une lueur carmin toisaient les environs dans l'espoir d'y déceler l'un ou l'autre mouvement. Son alarmement n'était probablement pas nécessaire, les animaux n'étant pas vraiment exemptés de passages dans les environs et ce nonobstant sa présence. Un peu plus loin, sur la plage, elle pouvait voir que ses affaires étaient toujours présentes : un long manteau en basanes durcies et rapiécées, une simple tunique en lin en plus de son pantalon et de ses bottes (le tout agrémenté d'une senteur marine). Sur le petit tas de frusques trônaient une ceinture et un fourreau au sein duquel la lame d'une épée était dissimulée. Prête à prendre son élan afin de rejoindre ses vêtements, un nouveau bruit vint à l'en dissuader.

« Par Manannan... »

Marmonna-t-elle tout en restant enfouie dans l'eau, le faciès partiellement dévoilé.

Quoi qui pouvait bien s'approcher de son refuge (si tant est qu'il s'agisse d'un homme et non d'une bête), il finirait probablement noyé dans les tréfonds.

©️ eire chronicles

_________________

Entendez-vous le chant des sirènes ?
« J'ai décidé de ne plus me préoccuper du monde. Qu'il coule vers le fond... »

Fiche de Róis : ICI  /  Liens : ICI


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucán
druide

avatar

Talents cachés : Devin
Savoir faire : Druide errant
Début de la légende : 15/11/2014
Parchemins : 817
Trésors trouvés : 1385
Age : 33

MessageSujet: Re: Rumeur non loin de Galway   Dim 31 Déc - 13:19

Rumeur non loin de Galway

Róis Odharnait & Lucán

J’ai suivi la côte lentement évitant la ville de Galway. Je n’aime pas les grandes citées de toute manière, souvent bastion des Chrétiens. Et puis cela manque cruellement de nature, d’animaux et de plantes. Je ne me sens bien que perdu au milieu des landes et des forêts. Là où être Devin n’est pas un crime passible de mort. Là où il y a toujours de fidèles de l’Ancienne Religion désireux d’avoir mes services druidiques. Là où je suis un guérisseur pour les malades et blessés. C’est la première fois, ceci dit, que je viens aussi près de la mer. On dit que c’est le territoire des Formoirs et autres Feys des eaux. Il faut dire qu’il y a peu de villages le long de la plage. Et hormis, ma guerrière Aliénor, je n’ai rencontré personne depuis des jours. Mon cheval avance plus lentement sur le sable que la terre des bois. Cette solitude, qui ne me pèse pas, et qui n’en est pas une vu que j’ai un Cheval, un Loup et un Corbeau pour compagnons de voyage, est propice à la rêverie. Au fil des jours, le Loup s’est habitué au bruit des vagues. Je trouve cela apaisant d’une certaine manière.

Mon regard est soudainement attiré par des vêtements abandonnés sur la plage. J’arrête mon cheval, et j’observe les alentours. On dirait que la crique est déserte, seulement les épaves d’anciens bateaux y reposent… Lentement, je descends de ma monture et j’en flatte l’encolure. « Reste-là, je reviens vite. », je murmure en prenant mon bâton de Druide. Puis j’avance tout en observant les lieux, sur mes gardes vers le tas de vêtements. Je m’arrête juste à côté d’eux et je regarde avec attention. Il y a là, abandonnés sur le sable, une épée ou un long couteau, un manteau et une tunique ainsi qu’un pantalon. Mon regard observe la plage, puis s’attarde sur la mer plutôt calme. Hésitant, je m’agenouille et je frôle du bout des doigts les vêtements secs. Ils doivent appartenir à quelqu’un, qui n’est pas très loin…

Et je le ressens, frissonnant. Quelqu’un m’observe. J’entends le grognement du Loup dans mon dos, protecteur, qui ne redoute que peu de choses. Le Corbeau va se poser lui sur un vieux mat enlisé dans le sable. Ses yeux perçants fixent l’eau. Il me faut un bref moment, pour pénétrer son esprit et voir par ses yeux. L’eau qui clapote près des ruines des bateaux. La tête à la chevelure parfaite qui sort de l’eau. Les yeux de prédateur poser sur ma personne. « Je sais que tu es là. » Je murmure le regard totalement blanc. « Je peux te voir. Et je peux sentir ta magie. », j’ajoute alors que lentement mon esprit revient dans mon corps. « Je ne suis pas ton ennemi, Fey des mers. » Car je ne doute nullement que tu sois une Fey et une de celles qui vivent dans les eaux.
©️ eire chronicles

_________________

Protecteur de l'Ancienne Religion
“La véritable intimité est celle qui permet de rêver ensemble avec des rêves différents.” de Jacques Salomé
code: @EIRE CHRONICLE


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Róis Odharnait
le petit peuple

avatar

Talents cachés : Merrow ( à venir )
Savoir faire : Piraterie
Début de la légende : 03/12/2017
Parchemins : 37
Trésors trouvés : 81
Age : 22

MessageSujet: Re: Rumeur non loin de Galway   Mar 23 Jan - 23:12

Róis & Lucàn

Rumeur non loin de Galway




Aux premières paroles de son interlocuteur, la merrow ne put s’empêcher de s’occulter davantage. Qui était-il ? Nonobstant son faciès qui lui était clairement inconnu, le glamour qu’il dégageait ne passait cependant pas inaperçu. Un druide, sans nul doute.  Pouvait-elle véritablement s’approcher de lui sans craindre quelconques représailles ? De toute façon, elle était le prédateur en ces lieux.

Quelques secondes de réflexion plus tard, elle se submergeait entièrement afin de pouvoir s’approcher de la berge sans rencontrer le moindre encombre. Lucàn pouvait alors apercevoir la silhouette de la sirène venir à lui, les jeux de discrétion n’étant guère de mise face à un vile tricheur. Lentement, son corps à moitié dénudé se mut hors de l’eau, la demoiselle gardant tout de même son apparence de fey face au regard bienveillant du devin ; « Ne connais-tu pas les mythes et les légendes, druide ? »

Le ton de sa vocalise était assez bas, probablement murmuré. Était-ce une façon détournée de le forcer à s’approcher davantage de l’eau ? Peut-être était-il aussi crédule que les autres marins, peut-être pas. Une fois le voile liquide ôté, la beauté de son corps pouvait apparaitre aux yeux du voyeur et évidemment, Róis ne se cachait en rien ; sa longue traine écailleuse et aux teintes écarlates se retrouvait tirée hors du voile, quelques gouttelettes ruisselant encore, et ce avec langueur, sur son épiderme diaphane et vierge de toute imperfection. La poitrine dénudée, la sylphide s’aidait de ses mains pour se laisser glisser jusqu’au druide. Bien sûr, elle gardait une partie de son appendice en contact avec son élément, dans l’espoir de ne pas retrouver forme humaine, du moins pas tout de suite ; « N’es-tu pas trop enseveli sous toutes ces couches d’étoffes ? » Était-ce là une sorte d’invitation ? Sans doute. En tout cas, les bouts de ses doigts vinrent au contact dudit tissu susnommé, celui-ci se retrouvant parcouru avec une certaine atonie. Son visage était d’ailleurs partiellement caché par sa longue tignasse acajou et humide. Au sein de cette dernière trônaient quelques plumes carmin avec lesquelles elle semblait ne faire qu’un. « De nombreux hommes sont venus ici en pensant pouvoir repartir sans embarras. Penses-tu être différent d’eux, voyageur ? » Les prunelles de la prédatrice virent, elles aussi, se poser sur la silhouette. Sans gêne, elle l’observait et l’admirait. Il fallait bien avouer que les devins ne lui rendaient que très peu visite. Vivant seule au sein de ce sanctuaire qu’elle s’était elle-même construit au fur et à mesure des années, rares étaient les occasions durant lesquelles elle pouvait profiter de la présence d’un être de magie (outre son compagnon de beuverie Fitz et les quelques fomoires qu’il lui arrivait de croiser en mer).

« Alors, druide. T'es-tu approché afin de te joindre à moi, où vas-tu rester assis sur cette berge à attendre le déluge ? »

©️ eire chronicles

_________________

Entendez-vous le chant des sirènes ?
« J'ai décidé de ne plus me préoccuper du monde. Qu'il coule vers le fond... »

Fiche de Róis : ICI  /  Liens : ICI


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rumeur non loin de Galway   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rumeur non loin de Galway
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» OH CONS SEYE ELEC TORO ! VOTRE 12 JANVIER N'EST PAS LOIN !
» Les republicains font circuler une rumeur sur le net...
» Rumeur sur la V6 et oui déjà
» Loin des rires... [PV Kilip Jino]
» I'll always remember - Galway RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lebor Gabála Érenn ::  :: Galway, la ville portuaire :: Forêt alentours-
Sauter vers: