AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
party balons Réouverture du forum. party balons
Les annexes ont été réécrites. Pensez à les lire
Inscription & partenaires ouvert. Rejoignez-nous enjoy
arc en ciel Bienvenue en Irlande, terre de mythes et légendes leprechaun

Partagez | 
 

 Serviteur des dieux anciens ~ Lucán

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lucán
druide devin

avatar

Talents cachés : Devin, élément feu, télépathie animale (corbeau & loup)
Savoir faire : Druide errant, guérisseur
Début de la légende : 15/11/2014
Parchemins : 937
Trésors trouvés : 219
Age : 34

MessageSujet: Serviteur des dieux anciens ~ Lucán    Lun 3 Déc - 10:14

Lucán

feat Thomas Brodie-Sangster
29 ans ♣️ Druide ♣️ Devin

Mythes

Nom du père Inconnu, mais il sait que sa mère est Morrigan la déesse guerrière.
Lieu de naissance Un sanctuaire dédié à Morrigan, perdu dans les plaines irlandaises.
Siècle de naissance  5ème siècle de notre ère
Mentor  Il l'appelle l'Ancien par respect, c'est un vieux Barde qui l'a trouvé bébé dans un sanctuaire dédié à Morrigan.
Type de magie Devin
Aptitudes  Guérisseur, il connait les plantes qui sauvent et celles qui tuent. Archer, il sait chasser et faire des pièges pour attraper des lapins. Il sait combattre au bâton. Il apprivoise aisément les animaux.
Traits de Caractère Calme - Visionnaire - Perturbé - Stratège - Timide - Intelligent - Artiste - Proche de la nature, des loups et des corbeaux - A une affinité avec la Mort - Triste - Secret - Puissant - Voyageur -  Enfant sauvage qui aime vivre dans la forêt - A une fabuleuse mémoire - Oracle - Humble - Peu sure de lui - Silencieux - Observateur - Sombre - A une part d'ombre qui ressort quand il est en colère ou qu'on l'attaque - N'a aucune piété envers ses ennemis
Réputation Il est étrange le jeune Devin. Il semble vivre dans un autre monde, toujours fatigué, les traits tirés et le teint souvent cireux. On dirait un malade. Mais le pire c’est quand il l’ouvre pour causer. Un vrai oiseau de mauvaise augures ! Pourtant, ses prophéties se réalisent toujours. On le dit puissant, enfant sauvage qui n’a vécu que dans la nature, son temple. Il est étrange, mais on le respecte parce qu’il est Druide. Parce qu'il connait le corps humains et les plantes. Parce qu'il guérit ceux qui viennent à lui sans distinction aucune, gratuitement. Il est étrange parce qu'il ne fait pas son âge, qu'il semble rester jeune comme s'ils avait manger des fruits dans l'autre monde... En plus, il est suivi d’un loup gris qu’il a apprivoisé et précédé d’un corbeau …

Secrets de druide

Manipulation de la magie › Le sang de Fey dans ses veines est plutôt important et puissant. De sa mère, il a obtenu des dons un peu plus étendus que la plupart des Druides. Et même si Lucán n’a que 29 ans, il est très doué même s’il ne peut se vanter de tout maîtriser parfaitement. Il est Devin. Sa première capacité magique est donc le rêve prophétique ou la vision, qu’elle soit involontaire ou provoquer. Cependant ce don a des effets physiques intenses qui le rendent nauséeux, faibles et migraineux. De par son lien filial à Morrigan, il est assez doué pour prévenir d’une guerre, d’une mort ou d’un fait tragique. Ce qui fait de lui un oiseau de mauvaises augures, mais aussi un redoutable conseiller pour un roi. Il est guérisseur, sachant guérir par magie et en utilisant les plantes. Peut-être qu’un jour il pourra ramener les morts à la vie, mais il en est encore loin. Par contre, il connaît aussi très bien les poisons tout autant que les plantes comestibles et médicinales. Lié au monde des Feys, il voit les routes magiques et peut voyager dans l’autre monde. Dans le petit plus accordé par Morrigan, il y a la télépathie animale, qui s’opère avec les loups, notamment celui qu’il a apprivoisé et son corbeau. Ils savent communiquer. Et il voit par leurs yeux. Il paraîtrait même que Lucán peut prendre la forme d’un loup… Mais cela tient du mythe en réalité, car il est Devin et non Théologien. Il manipule aussi le feu, ne se brûlant pas mais étant incapable de le créer. 

Les divins › Dagda, le Dieu-Druide, voilà le premier qu’il doit servir. Il ne l’ a pas choisi. L’Ancien lui a imposé, comme une marque de respect à celui qui leur a tout enseigné autrefois. C’était un autre précepte imposé dés l’enfance. Pourtant à l’adolescence, quand il a pu errer seul dans les sanctuaires, c’est vers Morrigan, déesse de la guerre et de la mort qu’il a été. Il ignorait au départ pourquoi elle, pourquoi cette déesse violente l’attirait-elle autant ? Pourtant cela a fait sens. Elle l’a appelé. Elle est sa mère. De par ce lien de sang, Lucán se sent lier à elle plus qu’à n’importe quelles autres divinités. Il lui rend donc un culte, sachant que sa magie vient d’elle. Et peu importe si cela le lie à la guerre et la mort de par la nature de Morrigan, c’est elle qu’il adore le plus. Il remplit avec ferveur ses rituels et ses cultes. Elle lui offre ses dons de visions. Elle est sa mère, elle l’aime à sa manière tant soit-il qu’une Fey puisse aimer. Puis il y a les autres dieux, ceux qui sont des guérisseurs et peuvent donc le guider dans ses soins : Diancecht le dieu médecin, et surtout la fille de ce dernier Airmend l’herboriste, celle qui peut le guider dans le choix de ses plantes médicinales.

Lien avec l’Autre Monde › Fey à moitié dans son sang, issu de l’union de Morrigan avec un Humain, Lucán sait voyager dans le monde des Feys comme tout Druide. Il est lié à sa mère, Morrigan qu’il vénère et à qui il rend un culte. De par leur lien, spirituel et de sang, il la retrouve aisément dans le monde des Feys. Lucán y voyage dans ses rêves ou par les routes magiques. Il sent bien dans le monde de sa mère. C’est même parfois plus simple là-bas ou personne ne l’insulte pour ses visions, parfois de trop et le quitter est parfois compliqué, parce que tout semble mieux là-bas. Surtout depuis qu'il a mangé les fruits de l'autre monde, ce qui altère son vieillissement. Pourtant il est Druide. Il se doit d’être dans le monde des Humains malgré les épreuves et difficultés, qui mettent sa foi à l’épreuve. Cependant, il rêve de vivre de l'autre côté.


Il était une fois

L’Ancien avait compté 29 hivers depuis qu’il avait recueillis le bébé. Au départ, un nouveau-né qu’il avait trouvé dans un sanctuaire dédié à Morrigan. Il lui avait trouvé une nourrice, l’Ancien. Il ne pouvait pas faire grand-chose. Mais le petiot avait des dons. La nourrice les avait vus. Alors quand il fût en âge de parler et de comprendre, l’Ancien le récupéra pour l’éduquer. Il serait Druide l’enfant. C’était ce que les Dieux avaient décidé. C’était le rôle de l’Ancien de tout lui enseigner. Il ne fallut guère longtemps pour que le petiot ait ses premières visions. Et l’Ancien devina qu’il était Devin. Restait à le former correctement. 

Il a eu une vie simple le petiot. Il a grandi au milieu de la forêt, avec pour seule compagnie l’Ancien. Il n’a jamais rien connu d’autre que cette vie simple et dépourvu de lien sociaux. Au fond c’était tellement plus simple ainsi. La curiosité l’a tenaillé parfois. Mais il ignorait où vivaient les autres humains. Conscient de sa nature, Lucán s’est montré assidu à son apprentissage. Il n’avait rien d’autre à faire hormis chasser et apprendre tout ce qu’il fallait savoir : comment gérer et comprendre ses visions, les plantes, qui soignent et celles qui tuent, les mythes anciens, les rituels druidiques… C’est long comme apprentissage. Mais il était plus qu’assidu l’enfant. Il n’avait pas peur de ses visions. Pourtant la première fois que l’enfant a plongé sa main dans le feu pour jouer avec il a eut peur. Et alors l’Ancien a compris… Le petiot, il a du sang de Fey et pas qu’un peu ! Il était trop puissant pour son âge.Alors il l’a éduqué à la dure, pour le rendre humble. Il fallait canalisé sa part d’ombre, qui naissait de ses colères. Il devait se plier à l’ordre druidique, ne pas se sentir supérieure, ni meilleur. L’Ancien l’a donc brisé très jeune, faisant de lui un être peu sûre de ses capacités et très humble.

Alors un jour il l’a ramené au Sanctuaire, l’Ancien. Que pouvait-il faire de plus que de le mettre en présence du divin et du monde des Feys, pour qu’il se sente à sa place, agenouillé et soumis, respectueux du divin. Le petiot, il voyait les routes magiques, il savait les prendre. Il avait toujours voué une adoration étrange à Morrigan. Il connaît son histoire sur le bout des doigts. Alors quand elle est venue à lui, du haut de ses 10 hivers, il n’a pas eu peur. Elle a souri la divinité et lui a parlé. Elle est sa mère. Elle lui a dit. Et puis, elle lui a fait un don en plus : celui de communiquer avec les animaux. Lucán est resté plusieurs jours au sanctuaire, puis il est revenu vers l’Ancien. Maintenant, il savait qui il était. Et il a redoublé de volonté pour apprendre et devenir un vrai Devin. Puis un jour, il est revenu de sa promenade avec un louveteau dans les bras et un corbeau sur l’épaule, le petiot. Il les a apprivoisés. Et il voit par l’œil du corbeau et du loup. Il peut leur parler et les comprendre. Il a dit que c’était un don de Morrigan.

Le temps a passé. Lucán est devenu meilleur. Il a appris à contrôler ses visions. Il a voyagé dans le monde des Feys. Il communique avec sa Mère et les autres dieux. Il a mangé des fruits de l’autre monde, offert par Morrigan. Il parait que cela explique qu’il fasse si jeune, et qu’il retourne si souvent de l’autre côté. Il serait immortel. Mais est-ce vrai ? En tout cas, il aime y séjourner, assis aux pieds de Morrigan à l’écouter conter ses grandes guerres. Et son pouvoir grandit en lui, sa manipulation du Glamour augmente.

Puis est venu le temps de remplir son rôle auprès des humains. Il doit remplir son rôle de Devin auprès des peuples, les convaincre de toujours prier les Anciens Dieux. Il est gardien de l’Ancienne religion. Alors il parcourt les villages apportant ses visions prophétiques. Il soigne ceux venant à lui. Il rend son culte. Mais toujours il revient dans sa forêt natale se ressourcer. On dit que le corbeau le précède, et le loup le suit. On aime peu ses prévisions de guerres. On le chasse parfois. C’est pour cela qu’il préfère le monde des Feys.


Manuscrit

Mon regard se perd sur l’immensité verdâtre, qui s’assombrit lentement. La nuit tombe sur les plaines irlandaises. À mes côtés le Loup est assis et il observe l’horizon. Sur la branche du chêne le plus proche repose le Corbeau. La nuit étire sa robe sombre parsemée de scintillements sur le monde des hommes. Dans mon dos, se trouve, majestueux, le Nemeton, un saule-pleureur dont les pieds baignent dans la rivière. C’est un Sanctuaire sacré. C’est une porte vers l’Autre Monde. Je ne devrais pas être ici. Je ne devrais pas passer de l’autre côté à nouveau. L’Ancien me met en garde à chaque nouveau voyage. Le temps là-bas s’écoule différemment. Je pourrais ne pas revenir assez vite dans le monde des Humains, et mourir. Je pourrais me perdre dans une autre époque, un autre pays… Je pourrais oublier de revenir. Je suis un Druide. Mon devoir est ici. C’est une obligation. Ne pas revenir serait manqué à mes obligations, serait un affront et irrespectueux pour les plus anciens Druides. Ma mission est ici.

Et pourtant, je me détourne de la terre des humains et j’avance lentement vers le Sanctuaire. « Déesse Morrigan », je murmure en pénétrant dans le lieu sacré, déposant besace et arc, ainsi que mon bâton à l’entrée. J’avance vers l’arbre imposant, posant ma main sur son écorce et fermant le yeux. Je sens ta présence. J’entends ta voix qui m’appelle. Je ne dois pas aller dans l’autre monde. Pourtant, l’Ancien m’a appris à m’agenouiller devant les Anciens Dieux, à leur obéir aveuglément. Car seuls eux savent ce que l’on doit faire et comment remplir la mission, qu’ils nous ont confié. Alors rester pour être ancré dans le monde humain, ou céder à ta voix de sirène et passer la porte… Là où ce qui me broie le cœur sera plus léger. Là où l’agitation de mon esprit suite à mon dernier rêve prophétique s’apaisera. Là où j’aurais conseils et réponses. Lentement, j’ouvre les yeux. Et j’avance un peu plus.

L’eau est une porte. Je le sais. Je m’agenouille face à sa surface lisse, qui me renvoie mon reflet. J’inspire lentement sans quitter l’eau du regard. « Si je viens, Noble Déesse, pourras-tu m’aider ? J’ai besoin de ton savoir... », je murmure doucement alors que je me redresse. Lentement, j’entre dans l’eau. Derrière moi, le Loup se couche entre deux racines d’arbres. Et le Corbeau reste perché sur une branche du saule-pleureur. J’inspire et je ferme les yeux… Et je me laisse couler. Je m’enfonce dans les yeux profondes, les ténèbres m’enveloppant. … Et d’un mouvement de jambes, je remonte à la surface. Tout est lumineux et plus colorés, comme si le jour s’était levé durant mon bain. Je passe une main dans mes cheveux mouillés. Puis je nage vers la berge, sur laquelle je monte. L’eau ruisselle sur mon visage, s’égoutte de mes vêtements. Le monde des Feys s’offre à mes yeux avec sa splendeur. Il me reste à te trouver, Noble déesse. « Morrigan, Déesse primaire de la Guerre et de la Mort, maîtresse à qui j’ai voué mon existence, réponds à ma prière... », je murmure les yeux fermés, à genoux au bord d’une rivière au reflet rappelant les scintillements des pierres précieuses.


Derrière le miroir

Pseudonyme Calli ; Portrait chinois Un peu schizo quand on parle de Rp, la trentaine bien révolue, prof', belge, avec un mec et des chats, qui aime le chocolat Route magique J'ai co-fondé le forum. Ce qui doit expliquer que j'y joue....  Signature règlement Moi, Calli, je confirme avoir lu et approuvé le règlement. Avatar choisi Thomas Brodie-Sangster


_________________

Protecteur de l'Ancienne Religion
“La véritable intimité est celle qui permet de rêver ensemble avec des rêves différents.” de Jacques Salomé
code: @EIRE CHRONICLE




Dernière édition par Lucán le Lun 3 Déc - 18:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lebor Gabála Érenn

avatar

Talents cachés : Tisse la destinée
Savoir faire : Joue avec vos personnages
Début de la légende : 16/11/2016
Parchemins : 295
Trésors trouvés : 675

MessageSujet: Re: Serviteur des dieux anciens ~ Lucán    Lun 3 Déc - 17:10

Tu es validé

toutes mes félicitations
Te voilà donc validé ! Toutes nos félicitations ! Mais avant d'aller rejoindre tes camarades de jeu, prend le temps de jeter un œil ci-dessous :

› pense à remplir ton profil.
› créer ta fiche de liens et de rps où tu pourras créer des liens.
› N'oublie pas de te recenser dans les bottins
› si tu veux te lancer dans le bain, n'hésite pas à faire ta demande de rp !
› pour toutes tes autres demandes n'hésite pas à venir ici.
› et puis, entre deux rps, n'hésite pas à venir faire un tour dans la zone flood.
› enfin si tu dois t'absenter, averti nous !

Hop auto-validation, parce que je le peux bizaro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Serviteur des dieux anciens ~ Lucán
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]Fiche technique du "Serviteur des Anges"
» [EVENT] Omnia, la fête de tous les dieux
» Je suis ton humble serviteur [Pv Sun Star]
» Bob marley c'est dieux
» Après la folie des dieux....[PV Shion, Urio]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres de Légendes ::  :: L'Adoubement :: Présentations :: Registre des citoyens-
Sauter vers: