AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  LES ESPRITS & LE PETIT PEUPLE ƒ les créatures magiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lebor Gabála Érenn

avatar

Talents cachés : Tisse la destinée
Savoir faire : Joue avec vos personnages
Début de la légende : 16/11/2016
Parchemins : 201
Trésors trouvés : 452

MessageSujet: LES ESPRITS & LE PETIT PEUPLE ƒ les créatures magiques   Mar 22 Nov - 16:03

Les créatures magiques

Les habitants du sidh

Le petit peuple

Le monde des fées est vaste et complexe, composés d’une immense variétés de créatures magiques. Si nous connaissons surtout les sidhes, les créatures nobles composant ce peuple, il existe beaucoup d’autres types de créatures. Certaines sont très connues, d’autres le sont beaucoup moins.

On distingue plusieurs catégories (races) de feys:
– Les lutins sont l’espèce la plus répandue. Ils sont plutôt de petite taille pour des feys, sont généralement élancés, et ils sont réputés pour être si rapide que l’œil humain ne peut les voir quand ils se déplacent rapidement. Malicieux, ils sont très fiers mais aussi très gourmands.
– Les gobelins ont une apparence plutôt affreuse, ont un mauvais caractère, sont rancuniers, parfois méchants mais sont dotés d’une grande magie. Physiquement ils sont à peine plus grands que les lutins mais ont une carrure de type trapu. Plus robustes que les lutins.
– Les ogres sont absolument gigantesques, très robustes. Leur esprit peut être qualifié de barbare, mais cela ne veut pas dire qu’ils sont résolument méchants. Simplement ils n'aiment pas les grands discours ni l’hypocrisie des sidhes. Ils sont réputés pour leur force herculéenne et leur résistance hors norme.
– Les sidhes sont une race dite noble, dont sont issus la plupart des dieux, grands, mince, lumineux, ils ont une main de pouvoir et manient aisément la magie. Ils sont d’un caractère arrogant et réputés pour être des beaux parleurs. Ils envoûtent aisément les humains.
– Les métamorphes sont des feys capables de prendre l’apparence de différents animaux. Mi fey mi-animaux, ils passent plus de temps dans le monde des humains que celui d’en dessous. Fiers, ils sont méfiants des humains dont ils n’osent la plupart du temps s’approcher.
– Les fées des eaux ou des forêts sont des esprits élémentaires. Les fées des eaux sont pleines de malices, au caractère changeant, capricieuses et envoûtantes, séduisante et parfois méchantes. Les fées des forêts sont discrètes, généreuses, mais méfiantes.

Ci-dessous retrouvez les espèces les plus réputées et les plus répandues d’Irlande :

Surnommés les ‘hommes rouges’, les Fir Darrig sont de la race des lutins, ils ont souvent l’apparence de vieillards ronchons.  Lorsqu’ils toquent à votre porte pour s’assoir près du feu il est fortement conseillé de leur réserver un accueil chaleureux, car les Fir Darrig sont largement prompts à jouer de mauvais tours aux hommes et à les harceler. Dotés d’un mauvais caractère, ils laissent en paix ceux qui leur offre l’hospitalité.

Les Leprechauns sont de la race des lutins. Banquiers du petit peuple, ils conservent leurs trésors dans leurs lutinières situées sous les tertres enchantés d’Irlande. Très rapides, l’œil humain est incapable d’imprimer leur image, c’est pourquoi nous sommes si convaincus qu’ils n’existent pas. Ils hibernent l’hiver et réapparaissent au printemps.  Ils sont vêtus de manteaux verts et se déplacent toujours avec une bourse en cuir. Ils sont rusés et profèrent mille et un mensonges quel que soit le sujet. Mais ils sont également très gourmands, c’est leur faiblesse (comme beaucoup de lutins).

Les Cluricaunes sont également des lutins. Contrairement aux Leprechauns dont ils sont les cousins, les Cluricaunes sont pauvres et fabriquent de la fausse monnaie. On dit souvent que l’on entend le bruit de leurs marteaux dans les collines.  On dit que les druides ont enchantés ce petit peuple pour que sous la roche il forge des armures et des armes pour les armées irlandaises. Portés sur le Whisky, on trouve régulièrement les Cluricaunes dans les celliers ou dans les maisons de grands buveurs.

Sirène celte, le Merrow est une créature marine ayant le pouvoir de se transformer en animal ou en humain lorsqu’ils vont sur terre. Vivant dans les eaux sauvages, au milieu des épaves des bateaux dont ils auraient provoqué le naufrage ou du moins n’ayant pas aidé les naufragés à survivre. Les femmes sont belles, séduisantes mais belliqueuses et agressives, les hommes en revanche sont repoussants et effrayants. Les Merrow sont pas vraiment sympathiques à l’égard des humains qu’ils détestent et dont ils cherchent souvent à provoquer la noyade. Leur apparition est synonyme de tempête. Des plumes dans leurs cheveux leur serait indispensable pour se métamorphoser, si vous les leur enlevez ils seront alors coincés dans leur forme terrestre.

Les changelings sont ce que les fées laissent en échange des bébés humains qu’elles ont l’habitude d’enlever. Les changelings peuvent être un bout de bois enchanté, une vieille fée infirme ou un bébé fée. Le changeling fait illusion aux parents humains notamment grâce à un enchantement et au glamour. Si toutefois les parents finissent par comprendre la supercherie, ils peuvent forcer le changeling à leur révéler la vérité car une fée ne saurait mentir. Le bébé humain est alors rendu, tandis que le changeling revient chez les fées. Si en revanche le changelings n’est découvert, il vivra parmi les hommes. C’est ainsi que beaucoup de feys vivent parmi les humains sans que ceux-ci ne s’en rendent compte.

Connu pour leur malice et leurs jeux macabres, les Dullahans auraient pour habitude de retirer leur tête et de jouer avec comme si c’était une balle. Leurs yeux sont incandescents et leur sourire effrayant. Ils ont l’habitude de se déplacer à cheval, et ainsi seraient à l’origine de la légende du cavalier sans tête. Leur cravache est en réalité une colonne vertébrale humaine. Quand ils se déplacent en carriole, celle-ci est constituée d’os et crânes humains. Ils peuvent transporter Death Coach, leur chef, le grand faucheur. Leur rôle est celui d’un faucheur, ils n’arrêtent leur cheval que pour aller chercher l’âme d’un humain venant de mourir.

Les Grogoch sont des lutins très sociables et serviables qui s’attachent souvent aux humains et se mettent à leur service à condition toutefois que ces derniers les paient en les nourrissant de crème, de lait et de gateau. Toutefois, très susceptibles, ils se vexent vite surtout si on leur propose des vêtements neufs. Ils disparaissent à la moindre vexation. Ils ont le pouvoir de se rendre invisible, et ne comptent que des hommes. Il n’y aurait pas de femelles.

Les Kelpie sont des créatures métamorphes qui possèdent le pouvoir de se métamorphoser en cheval, en humain ou en poisson. Ce sont des gardiens des lacs qui se montrent souvent très agressifs et meurtriers envers les humains. Ils apparaissent généralement sous la forme d’un cheval et sitôt que le voyageur le chevauche, le Kelpie l’entraînera dans les eaux sombres afin de le noyer. Toutefois le Kelpie peut se contenter de garder prisonnier l’humain souvent si ce dernier a une destinée importante.

Les Gruagachs sont poilus, hirsutes et peu raffiné. C’est un ogre qui a souvent l’apparence d’une personne gigantesque assez épouvantable tant niveau caractère que apparence. Rustre, c’est un vrai barbare qui néanmoins est assez sociable si l’on sait l’approcher. Redoutable guerrier sur les champs de batailles, il s’incruste souvent dans les razias afin de s’amuser.

Les Pooka sont d’habile personnages capable de prendre diverses formes. Quelle que soit leur apparence, leur peau est toujours sombre, et ils ont l’habitude d’attendre la nuit pour faire ses espiègleries ou faire du mal. Arborant le plus souvent l’allure d’un beau destrier à la peau sombre filant la nuit en effrayant le bétail et piétinant les récoltes, le pooka est peu apprécié des paysans. Samhain venu, ils prennent la forme d’un ignoble gobelin et viendrait réclamer une partie des récoltes. Véritables croquemitaines, ils sont cependant réputés pour avoir le pouvoir de lever une malédiction. Une légende dirait que seul un vrai roi peut monter sur le dos d’un pooka sans risquer de se rompre le cou.

Les sidhes sont des créatures nobles parmi les fées dotées d’une immense chevelure, d’une peau très blanche, d’oreilles pointues, elles sont de grandes tailles. Les sidhes ne travaillent pas et refusent tout travail manuel, souvent elles enlèvent des humains afin qu’ils travaillent pour elles. En revanche, elles manipulent la magie comme un art. Elles en usent pour manipuler les humains. Elles sont réputées pour faire des fêtes dans fin dans leur monde de magie où elles aiment y attirer les humains mais ont tendance à les faire mourir d’épuisement en les forçant à danser toute la nuit avec elles.

Les esprits


Le monde des esprits est aussi vaste qu’on pourrait l’imaginer. Les esprits sont purs et simplement des créatures mortes coincées de ce côté ci, dans le monde réel, et non dans le sidh, dans l’autre monde. Vous trouverez des esprits bénéfiques, primitifs, élémentaires ou alors négatifs et dangereux.

Les Bean nighe aussi appelées lavandières sont des esprits féminins jugés comme malfaisant. Jugés comme tel, mais ne l’étant pas forcément. Ce sont basiquement des faucheuses, qui viennent récupérer les âmes des morts. Leur présence est donc de mauvaise augure, certes, mais elles ne sont pas purement maléfiques. Ce serait les esprits tourmentés de mère ayant provoqué le décès de leur enfant et n’ayant trouvé la paix.

Les Cat Sídhe ont l’apparence d’un chat noir doté d’une tache blanche serait selon la légende une sorcière métamorphosée. Il s’agit plus vraisemblablement de l’esprit d’une druidesse noire décédée. C’est un chat pas vraiment ordinaire qui bénit les maisons lui offrant du lait la nuit de Samhain, et qui vient aux enterrements afin de récupérer les âmes réclamées par les dieux. Ils auraient 9 vies.

Les sluaghs sont des esprits coincés entre les deux mondes appartenant à des gens ayant fait du mal durant leur existence. Ils errent en groupe, volant dans les airs comme des oiseaux de mauvaises augures. Hantant les vivants, on les retrouve au-dessus des champs de bataille emportant les mourants, les tourmentant, hâtant leur trépas. Une légende dit qu’ils constituent la meute sauvage, et que durant certaines nuits, ils chassent tous les êtres vivants ayant le malheur de se trouver dehors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
LES ESPRITS & LE PETIT PEUPLE ƒ les créatures magiques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'école du petit peuple.
» Messire Amroth Galathil, chevalier protecteur du petit peuple.
» Invocation du petit peuple [validé]
» 03. I. TYPES DE FAERIES (Petit Peuple)
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lebor Gabála Érenn ::  :: les Parchemins perdus :: Grimoire magique-
Sauter vers: