AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  LE CHRISTIANISME ƒ religion monothéiste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lebor Gabála Érenn

avatar

Talents cachés : Tisse la destinée
Fonction : Joue avec vos personnages
Début de la légende : 16/11/2016
Parchemins : 195

MessageSujet: LE CHRISTIANISME ƒ religion monothéiste   Mer 23 Nov - 19:38

Le Christianisme

Nouvelle religion monothéiste

Le Christianisme est une religion monothéiste née en Asie Mineure au premier siècle de notre ère. Elle est fondée sur la foi en la mort et la résurrection de Jésus de Nazareth (Palestine), considéré comme le fils de Dieu par les Chrétiens. Cette religion se caractérise par une foi en un seul Dieu, appelé Père ou Dieu et en la foi en la vie après la mort. Les Chrétiens croient en un Paradis où ils résideront après leur mort et en la résurrection à la fin de temps, qu’ils attendent pour voir le retour du Messie sur terre.

La religion chrétienne s’est d’abord développée en Asie Mineure, avant de s’expatrier dans tout l’Empire romain. La croyance en l’égalité, en une vie meilleure après la mort, en l’amour de Dieu pour tous, la charité et le pardon a attiré les plus démunis niveau droit du peuple romain : esclaves, étrangers et femmes.  Malgré les persécutions dont ils seront victimes, les Chrétiens continueront de convertir et de se multiplier. Le Christianisme deviendra religion d’État à Rome sous l’Empereur Constantin  au quatrième siècle. Cela favorisera son expansion à travers tout l’Empire et au-delà de ses frontières.

Le Christianisme est une religion de conversion. On ne naît pas Chrétien, on le devient en passant un rite appelé sacrement du baptême. Il existe trois grands sacrements à l’époque: le baptême (celui qui fait entrer dans la famille des Chrétiens, après avoir appris auprès d’un parrain ou une marraine ce qu’il y a à savoir. Attention, seuls les adultes peuvent se faire baptiser), l’Eucharistie ou communion (la messe du dimanche où on rappelle sa foi en Jésus, son dernier repas) et le sacrement du pardon des péchés (se confesser au prêtre pour être pardonné).

Le livre sacré des Chrétiens est la Bible composée de l’Ancien Testament rédigé en grec et du Nouveau Testament rédigé en latin. Deux langues que seuls les érudits et les prêtres maîtrisent. La messe étant dite en latin, le peuple n’y comprend pas grand-chose et se contente de suivre ce qu’on lui dit. La religion chrétienne sera dès lors utilisée comme prétexte par les Seigneurs et petits rois locaux pour agrandir leur territoire, unifier leur peuple sous une même foi. Généralement, le prêtre ou l’évêque étant loin de Rome et protégé par le roi local abonde dans le sens de son seigneur et maître terrestre. Les dérives ne sont donc jamais loin et le combat avec les anciennes croyances se multiplient. Ce qui donne aussi lieu à des conversions forcées pour éviter la mort…

Les Chrétiens ont deux fêtes principales, dont les dates correspondent à d’anciennes fêtes: Noël, fête de la naissance de Jésus-Christ célébrée le 25 décembre quand les jours commencent à s’allonger ; et la fête de Pâques,  fête de la résurrection du Christ fêtée début du printemps quand la vie reprend ses droits après la saison morte de l’hiver.

Les moine-guerriers

C‘est une faction créée par la toute jeune église chrétienne, composée exclusivement d’humains convertis au christianisme. Nantie d’une foi inébranlable et de capacités guerrières certaines, elle a pour but d’étendre sa croyance au travers le monde, parfois par la violence et la force. Corps protecteur du jeune culte, il a pour mission d’en protéger les dignitaires et d’éradiquer les usurpateurs du nom divin. Véritables fanatiques, ils ne se laissent que rarement détourner de leurs objectifs, ils sont le bras armé de la chrétienté et, parfois, ses plus intenses dérives. Accueillant autant les femmes que les hommes, ces derniers abandonnent toute possession matérielles pour se consacrer exclusivement à leur mission. Craints et respectés, ils provoquent méfiance et parfois fascination. La toute jeune Église se repose sur eux pour ses sales besognes car rien n’est entièrement lumière malgré la Sainte Parole. Placés sous les ordres d’un Abbé, moine supérieur, ils sont disciplinés et obéissants bien que quelques dérapages ont déjà été à déplorer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
LE CHRISTIANISME ƒ religion monothéiste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Dax] [Pastorale] Lamya [Terminée]
» Religion dans le SDA
» 03. "Losing my religion" # Ash
» Fiche d'un Épéiste
» La religion / les divinités dans la Légende.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lebor Gabála Érenn ::  :: les Parchemins perdus :: Les recueils de Tara-
Sauter vers: