AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
party balons Réouverture du forum. party balons
Les annexes ont été réécrites. Pensez à les lire Une famille de voyageurs Ft. Lucan 3399834895
Inscription & partenaires ouvert. Rejoignez-nous enjoy
arc en ciel Bienvenue en Irlande, terre de mythes et légendes leprechaun
Partagez
 

 Une famille de voyageurs Ft. Lucan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Emerence Baud
Âme Mortelle

Emerence Baud

Savoir faire : Vétérinaire avant, aujourd'hui survivante
Trésors trouvés : 78

Une famille de voyageurs Ft. Lucan Empty
MessageSujet: Une famille de voyageurs Ft. Lucan   Une famille de voyageurs Ft. Lucan EmptyMar 19 Mar - 21:05

Une famille de voyageurs
 
Je sais que tu es là ! Route, Chemin, Passage,… « Quoique tu sois je sais que tu es là ! » Cela fait deux ans que je reviens tous les jours à cet endroit en pensant que je vais te retrouver et rentrer chez moi. Certes je ne reviens plus tous les jours, parfois je passe plus de temps à organiser les vivres de notre petit refuge mais ça n’empêche que je passe jamais trois jours sans revenir et espérer. Espérer quoi à vrai dire ? Cela fait deux ans que je suis partie, deux longues années que je suis dans ce siècle à essayer de survivre et je veux rentrer. Mais qu’est ce que je vais retrouver ? Est-ce que je vais enfin revenir à mon année ? Est-ce que j’aurais disparu deux ans ? Est-ce que les gens se souviendront de moi ? Et si je pouvais revenir, peut être que je pourrais aider à empêcher que ce monde existe ? Quoique… Je ne suis pas dans un film, est ce que je pourrais seulement faire quelque chose ? Après tout ce monde est ce qu’il est et je connais des personnes que j’apprécie.

Je finis par taper dans le sable et m’assoie par terre en regardant la mer un peu dépitée. En fait je ne sais pas ce que je veux faire et ça me saoule. Dans ma capuche Zia, ma petite ratte noire, sort le bout de son nez et je soupire. « C’est chiant tout ça tu sais… » J’ai envie de retrouver les miens, mes parents me manquent, mes amis me manquent, mon copain me manque. Si ça se trouve c’est un con mais c’est pas grave il me manque quand même. Est-ce qu’ils me cherchent ? Est ce qu’ils n’existent plus ? Est-ce que le temps est passé pareil pour eux ? J’en sais rien. En fait je ne sais rien et c’est ce qui m’énerve le plus. Je finis par poser la tête sur mes genoux en gratouillant la tête de mon petit animal que j’ai sauvé d’un matou sauvage y’a peu.

Soudainement un bruit attire mon attention et je me relève rapidement, sortant mon révolver de ma poche pour le pointer sur l’intrus qui vient d’arriver dans mon dos. Ce monde ne permet plus de faire confiance à quiconque. La survie entraîne des choses horribles, j’ai DU faire des choses horribles aussi je suis devenue méfiance, sur la défensive. Je t’observe, toi qui viens d'apparaître et semble un peu perdu aussi. « Qui es tu ? » Que viens-tu faire ici avec ton grand bâton et tes vêtements étranges. « Que veux-tu ? » Je suis armée mais je me servirais de mon arme qu’en dernier recours car comme toute chose les minutions sont comptées et peuvent être bien plus utiles à la survie. Mais je te pointe quand même, une femme dans ce monde a intérêt à devoir savoir se défendre si elle veut avoir des droits sur sa vie et son corps.


_________________
Tout voyage est une agression.
Il vous contraint à faire confiance à des inconnus et à perdre de vue le confort familier du foyer et des amis, on est en perpétuel déséquilibre. On ne possède rien en dehors de l'essentiel - l'air, le sommeil, les rêves, la mer, le ciel - toutes choses qui tendent à l'éternité ou du moins à ce que nous en imaginons ▬ Cesare Pavese
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lebor-gabala-erenn.forumactif.org/t539-emerence-baud-voya
Lucán
Druide Devin

Lucán

Talents cachés : Devin, élément feu, télépathie animale (corbeau & loup)
Savoir faire : Druide errant, guérisseur
Trésors trouvés : 866

Une famille de voyageurs Ft. Lucan Empty
MessageSujet: Re: Une famille de voyageurs Ft. Lucan   Une famille de voyageurs Ft. Lucan EmptyMer 20 Mar - 17:30

Une famille de voyageurs

@Emerence Baud  & @Lucán

Je ne devrais pas emprunter aussi souvent les routes magiques. Il n’y a que les êtres immortels, qui savent le faire sans danger. Mais n’est-ce pas ce que je suis depuis que j’ai mangé les fruits que m’offre régulièrement Morrigan ? Je sais qu’un simple Humain peut se perdre par accident et se retrouver coincé dans une autre époque ou dans l’autre monde. Et quand il revient dans le sien, des décennies voire siècles peuvent s’être écoulé entre le départ et le retour. Pourtant, peut-être à cause du sang de Fey en moi, ou simplement parce que comparé à beaucoup de Druides j’aime errer sur les routes magiques et dans l’autre monde, j’arrive plus ou moins à me diriger. Et je reviens toujours à un moment au point de départ, à quelques jours près. Après tout c’est une science, qui s’apprend, comme toute pratiques druidiques. Et j’avais besoin de m’évader après ma rencontre avec le Dieu Fomoire, mon rêve prophétique, mon voyage dans le futur avec la guerrière chrétienne et le don de Dagda.

Et j’atterris sur la plage, encore une fois. Je dois avoir un lien quelconque avec cet endroit parce que c’est dernier temps c’est mon point d’arrivée à chaque voyage par les routes magiques. Un soupir m’échappe. Un simple regard sur le paysage, qui m’entoure, m’apprend que je suis revenu dans ce monde détruit et apocalyptique comme le décrit Aliénor. Je passe une main dans mes cheveux un peu trop longs. Et j’observe les alentours lentement. Mes doigts se serrent un peu plus autour du bâton druidique. Je voulais un moment de solitude et de calme pour réfléchir à cette histoire d’œuf de Dragon… Et c’est un échec, si j’en crois ta voix féminine, qui me donne un ordre. Un soupir m’échappe. Je préfère ne rencontrer personne, quand je voyage dans les époques, parce qu’il est toujours compliqué de s’habituer à une nouvelle époque, culture et surtout de réussir l’exploit d’expliquer d’où on vient.

Lentement, je tourne sur moi-même et je te fais face. Mon regard glisse sur ton corps avec attention. Tu es habillée en homme, selon les critères de la contrée dont je viens. Et tu pointes sur moi un objet dont je ne connais pas le nom. J’en déduis prudemment qu’il doit s’agir d’une arme typique d’ici. Et je penche la tête sur le côté tel un animal curieux. Mes pupilles noirs te fixent avec intérêt. « Lucán », je réponds à ta première question sans préciser que je suis Druide, Devin et fils de Feys. Vu où je suis, il y a peu de chance que tu crois encore en nos anciennes Divinités alors… « Je cherchais un lieu paisible pour réfléchir en paix. », j’ajoute avant de me débarrasser de ma besace, que je dépose doucement sur le sable. Je me refuse à briser l’œuf qu’elle contient. Puis je me laisse tomber, assis en tailleurs face à la mer, le bâton posé en équilibre sur mes jambes repliées. « Je ne suis pas ton ennemi. », j’ajoute pour la forme. « Juste un voyageur un peu égaré, qui se repose avant de reprendre son chemin pour rentrer chez lui »
©️ eire chronicles

_________________

Protecteur de l'Ancienne Religion
“La véritable intimité est celle qui permet de rêver ensemble avec des rêves différents.” de Jacques Salomé
code: @EIRE CHRONICLE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lebor-gabala-erenn.forumactif.org/t413-serviteur-des-dieu
Emerence Baud
Âme Mortelle

Emerence Baud

Savoir faire : Vétérinaire avant, aujourd'hui survivante
Trésors trouvés : 78

Une famille de voyageurs Ft. Lucan Empty
MessageSujet: Re: Une famille de voyageurs Ft. Lucan   Une famille de voyageurs Ft. Lucan EmptyVen 12 Avr - 22:21

Une famille de voyageurs
 
Je te regarde surprise que tu me donnes aussi rapidement ton prénom et cela me fait descendre un court instant mon arme avant que je la brandisse de nouveau quand tu bouges. Je ne sais pas à quoi m’attendre tu ne me sembles pas bien dangereux avec ton bâton et ta besace et tes mouvements ne sont pas hostiles. Je reste cependant à t’observer pour voir la couleur de tes yeux, de ta peau, comme si je m’attendais soudainement à te voir te transformer pour essayer de me manger. J’en ai vu des choses en deux ans faut dire... Trop même certainement aussi je me méfie. Je te regarde t’installer par terre comme si c’était normal et je lève les yeux au ciel en baissant mon arme parce que j’ai juste l’air d’une conne à rester comme ça. En plus tu sembles te moquer totalement de mon arme et j’ai envie de discuter… Et ce n’est pas en pointant une arme sur toi qu’on engage une conversation aussi je me laisse tomber aussi au sol en posant mon arme sur mes jambes que je mets en tailleur, clairement encore sur mes gardes quand même.

Je regarde derrière toi, je sais que tu n’étais pas là y’a a peine quelques instants puisque je râlais après ce foutu passage. « Un voyageur d’où ? Quel siècle ? Enfin je veux dire tu viens d’où ? Tu as pris le chemin qui mène ici ? Tu sais en repartir ? » J’enchaine les questions sans trop savoir quoi demander vraiment. Cela fait deux foutues années que j’essaie de trouver un moyen de partir d’ici et je n’ai juste jamais pensé que quelqu’un sortirait du passage comme ça, genre Allez je suis juste un voyageur de passage ! Je suis donc totalement perdue dans ce que je peux demander. Je passe les mains sur mon visage. « Rah ! Recommençons ! Moi c’est Emerence ! Ca fait deux foutues années que j’essaie de repartir de ce putain d’endroits… » Oui je suis vulgaire comme fille et les deux ans dans un monde comme celui-ci n’ont pas vraiment amélioré les choses. « … et toi t’arrives comme une fleur quoi ! Tu sais en repartir ? » Non parce que ça m’arrange si tu sais repartir clairement. Je ne demande pas grand chose je veux juste arrêter de devoir dormir avec une arme sous l’oreiller pour être sûre de vivre une nuit de plus.

Je réalise que je dois te paraître folle. Si ça se trouve tu viens pas du tout du chemin et je t’ai pas senti venir mais… Mais non ce n’est pas possible, ce n’est juste pas possible ! « ‘Tin mec dis moi que j’ne délire pas et que tu viens bien de ce passage, chemin ou je sais pas ce quoi qui t’expédie ici sans que tu le demandes. » Je ne veux pas paraître trop désespérée et je me félicite de ne pas l’être mais mes yeux implorent que mes questions ne te paraissent pas étranges et que tu me dises que je ne suis pas folle. Cela fait deux ans qu’on me dit que je le suis ou qu’on me prend pour une mystique complètement à la ramasse et je finis par le croire un peu. Moi qui ne crois en rien, qui pense que les dieux sont juste là pour aider une humanité à croire en quelque chose pour les endoctriner je suis en train de parler de portail à un mec vêtu comme un paysan… En fait je suis peut être totalement dingue.. J’ai du prendre un coup de soleil...


_________________
Tout voyage est une agression.
Il vous contraint à faire confiance à des inconnus et à perdre de vue le confort familier du foyer et des amis, on est en perpétuel déséquilibre. On ne possède rien en dehors de l'essentiel - l'air, le sommeil, les rêves, la mer, le ciel - toutes choses qui tendent à l'éternité ou du moins à ce que nous en imaginons ▬ Cesare Pavese
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lebor-gabala-erenn.forumactif.org/t539-emerence-baud-voya
Lucán
Druide Devin

Lucán

Talents cachés : Devin, élément feu, télépathie animale (corbeau & loup)
Savoir faire : Druide errant, guérisseur
Trésors trouvés : 866

Une famille de voyageurs Ft. Lucan Empty
MessageSujet: Re: Une famille de voyageurs Ft. Lucan   Une famille de voyageurs Ft. Lucan EmptyVen 19 Avr - 19:02

Une famille de voyageurs

@Emerence Baud  & @Lucán

Assis par terre, sur le sable chaud, je pose mes mains sur mes genoux paumes vers le ciel. Je ferme un moment les yeux. Et j’inspire puis j’expire profondément. Je peux encore sentir le Glamour de la route magique. Je n’aurais aucun problème à la retrouver cette fois-ci, elle semble moins joueuse, que celle que j’ai emprunté la dernière fois que je suis venu dans cette époque. C’est très éloigné de celle où je suis né, très différent. Et tout semble dévasté. Il est assez rare qu’ici, je rencontre un autre être vivant, enfin un Humain. J’ouvre les yeux pour t’observer t’installer en miroir face à moi. Et je penche un peu la tête quand tu me questionnes. Donc tu n’es pas de cette époque-ci non plus. Sauf que toi, tu es coincée ici faute de connaissance pour en partir. Bon, le point positif est que tu ne me menaces plus avec ton étrange et inconnue arme.

Pour autant, je ne te réponds pas de suite. Tu dis beaucoup de choses. Et tu enchaînes très vite sans vraiment me laisser un moment pour répondre. Alors je patiente que le flot ininterrompu de propos se tarisse de lui-même. Et je m’amuse de constater que pour toi je viens forcément d’une autre époque, du passé. C’est bien la première fois qu’on me le dit comme cela. Mais en soi puisque tu as marché à travers les siècles involontairement, pourquoi croirais-tu que d’autre ne puissent point le faire ? « Routes magiques. », je te corrige quand le silence se fait autour de nous. « Ce sont des ponts de magie pure, qui traversent l’espace et le temps, et qui permettent de voyager ailleurs. », j’ajoute pour être complet. Je devrais me méfier. Mais je sens ton désarroi face à ce voyage involontaire. Et ma fonction de Druide ne me permet pas de nier les problèmes, ni la peine et souffrance des autres. Alors je vais tenter de t’aider. « Disons que je viens de loin. », je finis par déclarer avec un léger sourire.

Mon regard se perd sur l’immensité de la mer, avant d’errer un moment sur la plage vide de vie hormis nous deux. « Tu as beaucoup de questions et de doutes. Je vais essayer de te répondre au mieux. », j’ajoute alors que mes yeux reviennent t’observer avec curiosité. « Oui, j’ai emprunté une route magique pour venir ici en sachant plus ou moins où elle menait. Non, on ne peut pas choisir précisément où elles nous mènent quand on les emprunte. Et oui, tu peux en avoir pris une sans en avoir conscience. », je réponds en essayant de le faire dans l’ordre de tes questions au mieux. « Ravi de te rencontrer Emerence. Et pour te dire la vérité, oui je sais comment trouver une route magique et comment repartir d’ici. On va dire que je suis un familier de ce genre de voyage. » Ce qui n’est pas faux vu que je passe de mon pays à mon époque au monde invisible ou à toutes autres époques. Je t’offre un sourire doux et aimable. « As-tu d’autres questions ? », je demande finalement en penchant légèrement la tête sur le côté.
©️ eire chronicles

_________________

Protecteur de l'Ancienne Religion
“La véritable intimité est celle qui permet de rêver ensemble avec des rêves différents.” de Jacques Salomé
code: @EIRE CHRONICLE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lebor-gabala-erenn.forumactif.org/t413-serviteur-des-dieu
Emerence Baud
Âme Mortelle

Emerence Baud

Savoir faire : Vétérinaire avant, aujourd'hui survivante
Trésors trouvés : 78

Une famille de voyageurs Ft. Lucan Empty
MessageSujet: Re: Une famille de voyageurs Ft. Lucan   Une famille de voyageurs Ft. Lucan EmptyLun 29 Avr - 21:28

Une famille de voyageurs
 
Je sais que je pose trop de questions aussi je finis par me calmer. C’est en me retrouvant face à toi que je me rends compte que je n’ai plus vraiment l’habitude de parler avec des gens « normaux » car ici tout le monde est sur le même mode : agressifs, sur ses gardes, inquiets. Et surtout que je n’en peux plus d’être là car je l’aimais ma petite vie tranquille même si elle pouvait paraître chiante pour certains. Je soupire et je te laisse parler en me disant que tu dois me prendre pour une folle. Une lueur d’espoir naît dans mes yeux quand tu commences à répondre. Route magique c’est ça ! Attends attends… Magique ? Comment ça magique. J’ouvre de grands yeux avant d’hausser un sourcil. « De la magie ? C’est magique ? Tu rigoles ? Ça ne peut pas être … » … de la magie… Ce n’est pas possible quoi… Genre c’est pas de la technologie c’est de la magie ? Mais ça n’existe pas ce genre de choses. Si ? Je suis clairement plus que sceptique et en même temps je ne peux pas me voiler la face et me dire que c’est hyper naturel que je me sois retrouvée à ce siècle là sans qu’il y ait une raison quand même. Enfin je ne sais pas à quoi je pensais. D’un côté mon esprit semble super heureux de trouver quelqu’un pour répondre à mes questions et d’un autre je ne sais pas si mon esprit est prêt à accepter les réponses que tu me donnes.

Je soupire longuement, totalement perdue face à ce que tu me racontes. Genre j’ai posé des questions mais clairement je ne m’attendais pas à ce que tu me répondes autant. « Woh woh woh… Attends, laisses moi intégrer les informations » Et pourtant tu ne fais que répondre à ce que je viens de te demander aussi je passe mes mains sur mon visage en me rendant compte que je suis juste horrible comme bonne femme a rencontrer au détour d’une route magique… « ‘Fin désolée j’ai plus l’habitude de parler à des gens censés et je me rends compte que ça finit par déteindre même sur moi. » Je soupire. Moi qui me juge au dessus des autres je me rends compte que les deux dernières années ont fait du dégât quand même. « J’ai pas trop compris comment je suis arrivée là, je rentrais de soirée en 2019 quoi et j’ai atterri ici. J’ai cru longtemps que j’étais folle et maintenant que tu es face à moi à m’expliquer très simplement tout ça je me dis que soit je le suis vraiment soit j’ai quand même vraiment pas d’bol. Je sais pas ce que je préfère » fais-je avec un petit sourire histoire d’en rire un peu parce que franchement… Des ponts magiques… Une blague… Et pourtant comment trouver une autre explication face à tout ça ? Si c’est une farce franchement mes potes ont été vraiment trop balèzes quoi…

« Est-ce que tu sais comment je peux rentrer chez moi ? J’en ai marre de survivre depuis deux ans, de jamais dormir complètement, de devoir chasser pour vivre et de regarder toujours par-dessus mon épaule » C’est chiant c’st juste éreintant et j’ai l’impression d’avoir pris dix ans en l’espace de deux ans et j’en peux plus. Je veux bien même aller dans un autre siècle si c’est mieux que maintenant, ce serait toujours mieux que rien mais je préfère d’abord savoir ce qui est possible histoire de ne pas tout de suite montrer que je suis tellement désespérée que je suis prête à tout accepter pour me CASSER de ce siècle de M*RDE. Un bruit me fait relever la tête et je me redresse rapidement, mon arme de nouveau à la main. « Redresses toi lentement et ne fais pas de bruits. » Je n’ai pas encore la certitude de ce que c’est mais si ce sont des âmes errantes, ceux qu’on appelle les arpenteurs, il faut absolument qu’on fasse le moins de mouvements brusques et de bruits possibles mais qu’on ne reste pas dans le coin pour autant, ça va vite devenir l’enfer sur terre en quelques minutes. Je me mets clairement en position de protection vis-à-vis de toi, si tu peux me faire sortir d’ici je n’ai pas envie de te perdre et j’ai toujours été comme ça de toute façon j’ai toujours essayé de protéger les vies à mes côtés même si j’en ai trop perdu en deux ans.


_________________
Tout voyage est une agression.
Il vous contraint à faire confiance à des inconnus et à perdre de vue le confort familier du foyer et des amis, on est en perpétuel déséquilibre. On ne possède rien en dehors de l'essentiel - l'air, le sommeil, les rêves, la mer, le ciel - toutes choses qui tendent à l'éternité ou du moins à ce que nous en imaginons ▬ Cesare Pavese
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lebor-gabala-erenn.forumactif.org/t539-emerence-baud-voya
Lucán
Druide Devin

Lucán

Talents cachés : Devin, élément feu, télépathie animale (corbeau & loup)
Savoir faire : Druide errant, guérisseur
Trésors trouvés : 866

Une famille de voyageurs Ft. Lucan Empty
MessageSujet: Re: Une famille de voyageurs Ft. Lucan   Une famille de voyageurs Ft. Lucan EmptyJeu 2 Mai - 20:14

Une famille de voyageurs

@Emerence Baud  & @Lucán

Et tu ne sembles pas me croire quand je parle de magie. Je hausse des sourcils à ta remarque. C’est vrai que j’ai pu constater que la notion de Glamour varie en fonction des époques. Parfois les Humains n’y croient plus du tout, expliquant tout par ce qu’ils appellent la science. Mais je ne commente pas. Je me contente de sourire. « Cela porte d’autre nom. Les Chrétiens disent sorcellerie. Les miens parlent de Glamour. », j’ajoute pour être complet. Mais j’ignore si cela t’aide à mieux comprendre comment tu es arrivée ici. Tu ne veux pas y croire. Cela dit je pourrais te convaincre en te montrant, mais je préfère ne pas trop utiliser mon Glamour. Parce qu’on n’est jamais trop prudent. Et j’ai appris que parfois pratiquer la magie peut être mortel et très mal vu. J’ai déjà vu des Banshees et des Druides finirent sur le bûcher pour hérésie, même à mon époque. Les Chrétiens gagnent un peu plus chaque jour cette guerre. Puis rien ne prouve que tu croiras ce que tu verras. Et tu as posé d’autres questions, auxquelles je tente de répondre au mieux et plus clairement possible. De toute évidence, tu as besoin d’explications plus rationnelles et concrètes.

« D’accord. », je réponds quand tu me dis que tu as besoin de temps pour intégrer les informations. Je me contente de te regarder alors que tu réfléchis à tout ce que je viens de te dire. Si pour moi, tout cela est naturel, j’imagine évidemment que pour toi c’est nouveau. « J’ai déjà eu des accueils moins agréables. », je réplique avec un léger rire. Et je penche la tête un peu sur la droite sans te lâcher du regard. Et finalement, tu me racontes comment tu es arrivée, ici, sur cette plage. Et je t’écoute avec attention. Tu parles d’une année qui m’est inconnue. « C’est compliqué d’intégrer quelque chose qu’on ne connaît pas, et qui semble à mille lieux de ce qu’on vit au quotidien. J’ai voyagé assez pour savoir que la croyance en la magie n’est pas acquis partout. Je ne sais pas pourquoi les Humains ont décidé de repousser cette force naturelle, qui a toujours existé jusqu’à nier son existence. » Et quand ils cessent de croire, le Glamour meurt et reste dans l’autre monde, celui des Feys.

« Je te l’ai dit. On ne peut jamais être certain du moment exacte, ni du lieu où l’on arrivera. Rien ne prouve si tu prends une route magique, que tu reviendras chez toi. Même moi, je ne peux pas être aussi précis. », je réponds. Parfois quand je rentre chez moi, je constate que ce n’est pas quelques heures, qui se sont écoulés, mais des jours voire des semaines. Une fois j’ai perdu trois mois, partant en plein hiver pour revenir au printemps. Je comprends ton désir de rentrer chez toi, de retrouver ta vie. Mais je ne peux point t’aider. Un bruit me fait tourner la tête. Lentement, je me remets debout, reprenant ma besace et mon bâton druidique. Mon regard se perd sur la surface de la mer. Je vois le scintillement d’une route magique. J’ignore où elle mène. Mais cela m’importe peu. En soi, je sais que partir d’ici vaut mieux que rester. Je te regarde te placer entre le danger potentiel et mon être. Et je t’agrippe le poignet. « Recule, sans te retourner. Fais-moi confiance même quand tu sentiras l’eau. », je déclare et je te force à me suivre avançant d’un pas décidé vers la route magique. Il ne faut que quelques minutes pour la rejoindre et passer de l’autre côté… Et on verra où les Dieux nous emmènent cette fois-ci !
© eire chronicles

_________________

Protecteur de l'Ancienne Religion
“La véritable intimité est celle qui permet de rêver ensemble avec des rêves différents.” de Jacques Salomé
code: @EIRE CHRONICLE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lebor-gabala-erenn.forumactif.org/t413-serviteur-des-dieu
Lebor Gabála Érenn

Lebor Gabála Érenn

Talents cachés : Tisse la destinée
Savoir faire : Joue avec vos personnages
Trésors trouvés : 822

Une famille de voyageurs Ft. Lucan Empty
MessageSujet: Re: Une famille de voyageurs Ft. Lucan   Une famille de voyageurs Ft. Lucan EmptyJeu 2 Mai - 20:14

Le membre 'Lucán' a effectué l'action suivante : JOUETS DU DESTIN


'Epoques' :
Une famille de voyageurs Ft. Lucan OXaP9gp5_o

Suite du sujet Rp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Une famille de voyageurs Ft. Lucan Empty
MessageSujet: Re: Une famille de voyageurs Ft. Lucan   Une famille de voyageurs Ft. Lucan Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Une famille de voyageurs Ft. Lucan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DAN X BICHON MALE 2 ANS (SANS FAMILLE 89)
» Nuage de Givre : recherche famille du Clan de la rivière
» Famille Céleste [Non-disponible]
» Secret de famille [Sheba Twilfit - Mr X - Swann Twilfit]
» Réunion de famille (pv Aaron)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres de Légendes ::  :: Post-apocalypse :: Reste du monde-
Sauter vers: