AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
party balons Réouverture du forum. party balons
Les annexes ont été réécrites. Pensez à les lire Une famille de voyageurs Ft. Lucan 3399834895
Inscription & partenaires ouvert. Rejoignez-nous enjoy
arc en ciel Bienvenue en Irlande, terre de mythes et légendes leprechaun

Partagez
 

 Une famille de voyageurs Ft. Lucan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Emerence Baud
Âme Mortelle

Emerence Baud

Savoir faire : Vétérinaire avant, aujourd'hui survivante
Trésors trouvés : 78

Une famille de voyageurs Ft. Lucan Empty
MessageSujet: Une famille de voyageurs Ft. Lucan   Une famille de voyageurs Ft. Lucan EmptyVen 10 Mai - 14:49

Précédemment <<<
Une famille de voyageurs
 
Magie, sorcellerie, glamour j’ai bien du mal à croire tout ce dont tu me parles je dois avouer, c’est tellement loin de tout ce que j’ai appris pendant mon enfance. Je n’ai jamais voulu croire à ce dieu unique qui a un nom dans chaque religion et des principes identiques mais qui entrainent quand même les gens à se faire la guerre, cela a toujours été pour moi comme un rejet et aujourd’hui tu me parles de magie et de sorcellerie. Je reste dubitative face à tout cela même si je ne suis pas idiote et je sais bien que j’ai atterri ici en passant par quelque chose de mystérieux. Je soupire longuement en essayant de reprendre mes esprits, d’intégrer toutes les informations que tu me donnes et je finis par m’excuser de la façon dont je te parle car je me rends compte que t’as rien à voir dans l’histoire et je fais un peu désagréable sur le coup quand même, agressive, ne voulant pas écouter les réponses que tu me donnes. En fait je suis devenue associable avec les années, c’est horrible. Pfffffffff. Je suis surprise que tu me dises que finalement tu as eu pire que moi et ça me donne un court instant le sourire… Ce n’est pas souvent que j’ai souri ces dernières années.

Quand à la croyance et la magie… Je ne saurais dire pour la magie mais la croyance….  « Oh bah la croyance tout court c’est chiant. Ca sert à quelque chose à part les guerres dis moi ? J’ai presque trente ans et je ne l’ai pas vu servir à grand-chose à part entrainer les hommes à se tuer pour des idéaux débiles… En tout cas chez moi les hommes se battent tous au nom d’un dieu auquel ils ne croient pas ou trop… Tout ça ne sert à rien… » A part faire souffrir les gens à mon avis mais bon ce n’est que mon avis… Peut être que je suis un peu amère là-dessus mais j’ai vu ma grand-mère seule toute la fin de sa vie car elle avait perdu mon grand père à la grande guerre alors… Enfin bref je suis pas objective là-dessus. J’espère au moins pouvoir repartir car justement j’aimerais pouvoir retrouver les miens mais rapidement tu m’expliques que tu ne peux rien me promettre aussi je soupire longuement…  « Mais un « à peu près » est possible ? » Ce serait déjà mieux que rien. En tout cas mieux que ce qui se passe ici clairement.

Et puis un bruit. Je me redresse en même temps que toi car tu sembles l’avoir entendu aussi et je me mets aux aguets. Je ne sais que trop bien ce qui est en train d’arriver aussi je te fais reculer en te disant de ne pas faire de bruits. Surtout, surtout, pas de bruits… Je suis surprise que tu m’attrapes le poignet et me dise de reculer mais vu ce qui est en train de surgir devant nous, on n’a pas vraiment le choix aussi je recule le plus doucement possible, sentant l’eau commencer à monter le long de mon jean. Je ne sais pas où tu nous emmènes mais c’est toujours mieux que ce qui est en train de sentir notre odeur sur la place et je recule soudainement en t’entrainant dans l’eau car c’est le moment de courir quand les créatures humanoïdes se mettent à courir après nous car elles ont senti notre odeur. Et puis plus rien…

Je ne comprends pas trop ce qui se passe ou plutôt que trop bien car jamais je n’oublierais cette sensation et je manque de m’étouffer avant d’avoir l’idée de chercher la surface et je respire de nouveau en sortant la tête de l’eau. Mon premier réflexe est de respirer un bon coup et je regarde autour de moi un court moment, inquiète avant de te voir juste à côté de moi.  « C’était quoi ça ?? Un pont… passage… enfin bref t’as compris ! » Je nage comme je peux jusqu’à la terre ferme avec toi et regarde autour de moi car je ne connais clairement pas cette foret, c’est même super super épais comme végétation. Mon jean est raide par la flotte, c’est super désagréable et je ne parle même pas du fait que je joue à miss tee shirt mouillé Nogent sur Marne 2018… BREF ! De toute façon je ne suis pas vraiment émue de ça et je relève mon tee shirt pour l’essorer au maximum avant de passer mes mains sur mon jean pour essayer d’en faire couler l’eau.  « Tu sais où on est ? » Mon arme est trempée… Heureusement que c’est un truc plutôt récent mais ça n’empêche que je suis bonne pour le faire sécher avant de pouvoir l’utiliser et je me fige quand mon regard se pose sur l’eau qui tremble légèrement...


_________________
Tout voyage est une agression.
Il vous contraint à faire confiance à des inconnus et à perdre de vue le confort familier du foyer et des amis, on est en perpétuel déséquilibre. On ne possède rien en dehors de l'essentiel - l'air, le sommeil, les rêves, la mer, le ciel - toutes choses qui tendent à l'éternité ou du moins à ce que nous en imaginons ▬ Cesare Pavese
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lebor-gabala-erenn.forumactif.org/t539-emerence-baud-voya
 
Une famille de voyageurs Ft. Lucan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DAN X BICHON MALE 2 ANS (SANS FAMILLE 89)
» Nuage de Givre : recherche famille du Clan de la rivière
» Famille Céleste [Non-disponible]
» Shaelynn & Dillon •• Oh bordel, les joies de la famille nombreuse
» [RP] Pension de famille : L'Oie à six pattes...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres de Légendes ::  :: L'époque avant les hommes-
Sauter vers: